Comment ça marche ?

Anciennement Test en laboratoire. A l’image de la plaquette anglaise, mettre des schémas sur le fonctionnement ?

EXTRAITS du RAPPORT N° 50454/1 du BSRIA
(Building Services Research and Information Association)

ESSAIS EN LABORATOIRE DU MODELE 25 AIRIUS
DESTINE A LA DESTRATIFICATION THERMIQUE D’UN LOCAL

Les extraits présentés ci-dessous ainsi que l’intégralité du rapport rédigé en anglais peuvent être téléchargés au format PDF en bas de cette page.

Les tests ont été effectués en février 2007.
Le rapport original a été rédigé par John BRYAN et Mark ROPER,
approuvé par GREG KING (qualité).

Coordonnées de l’organisme d’essais

BSRIA Ltd Old Bracknell Lane West,
Bracknell, Berkshire
RG12 7AH, UK
Tél. : +44 (0)1344 465600
Fax : +44 (0)1344 465626
Email : bsria@bsria.co.uk Site internet : www.bsria.co.uk
BSRIA

AIRIUS Europe distribue une gamme de déstratificateurs originaux. Ces appareils sont innovants car leur ventilateur est logé à l’intérieur d’un carter avec une sortie en venturi qui incorpore des ailettes de guidage du flux.

Ce concept permet de propulser l’air sous la forme d’une colonne étroite, en débit laminaire.

Mesure du débit d’air, mise en évidence de la taille de la colonne d’air

La figure ci-dessous mesure la vitesse d’air en sortie de l’appareil, elle met en évidence l’étroitesse de la colonne d’air.

Mise en évidence de la taille de la colonne d'air

Configuration du local de test

La configuration du bâtiment où les tests ont été effectués avec des modèles AIRIUS 25 est représentée ci-dessous. Le local est situé au sein des laboratoires du BSRIA.

Ses dimensions sont de 10m par 30m avec une hauteur sous plafond de 7,5m.
Plusieurs capteurs sont disposés dans l’espace du local.
Un côté du local est vitré sur la partie haute du mur.
La température extérieure est de 2°C.
Pour favoriser la stratification un espace de 1,5 cm est aménagé au bas de la porte d’entrée et au niveau supérieur.
L’éclairage apporte une source de chaleur de 20 Watts/m², produit par 20 lampes de 300 Watts. Un aérotherme assure le chauffage. Son débit d’air est de 216 m3/h d’air à 80°C.

L’objectif de ce test était de démontrer la capacité d’AIRIUS à déstratifier un local dont l’aménagement était conçu pour favoriser la stratification.

Local utilisé pour les tests de déstratification

Résultats : Mesure de l’homogénéïté des températures

La figure 3 montre comment la température varie selon les endroits du local. L’air froid pénètre par le sol en créant une région dont la température est inférieure à 17°C. L’air chaud, quant à lui flotte dans la partie supérieure du local.

La figure 4 montre la répartition des températures avec 3 appareils AIRIUS en fonctionnement. On peut voir la projection d’air chaud de haut en bas. Dans la partie opposée à la porte la déstratification est presque complète. Dans la parie du local proche de la porte, le courant d’air froid maintient une zone à température basse, mais l’amélioration est évidente.

La figure 5 montre la répartition avec 4 appareils. L’amélioration est alors encore plus sensible.

Mesure de l'homogénéïté des températures

Résultats : Augmentation du volume des zones chaudes dans l’espace de travail

Sur les figures ci-dessous, la zone où la température est supérieure à 20°C est indiquée en vert.

Sans appareil AIRIUS (figure 6), la couche d’air chaud flottant au-dessus des occupants est très importante.

Avec 3 et 4 appareils AIRIUS en fonctionnement (figures 7 et 8), la couche d’air chaud flottant au-dessus des occupants est considérablement réduite. Les colonnes d’air chaud sont clairement localisées, ainsi que celle provenant de l’aérotherme.

Augmentation du volume des zones chaudes dans l'espace de travail

Résultats : Diminution du volume des zones chaudes hors de l’espace de travail

Sur les figures ci-dessous, la zone où la température est supérieure à 21°C est indiquée en jaune.

On voit clairement que les zones où la température est supérieure à 21°C sont pratiquement inexistantes avec 3 ou 4 appareils, elles ne subsistent qu’autour des lampes.

Diminution du volume des zones chaudes hors de l'espace de travail

Conclusion

Des mesures d’étendue du tourbillon faites par la mesure de vitesse de l’air démontre l’étroitesse de la colonne d’air due à la conception de l’équipement.

La stratification du local était assurée par :

  • Une température extérieure basse,
  • Un courant d’air sous la porte d’entrée,
  • Un aérotherme à faible débit d’air,

Sans appareil, les températures au centre du local étaient comprises entre 17°C à 22,6°C.

Après déstratification, elles étaient comprises entre 19,8°C et 21,6°C.